26 juil. 2013

Initiation Alpinisme 07/13 Ludovic Erard

Semaine initiation alpinisme à Pelvoux.
J1 :
Je retrouve le matin à Pelvoux mes partenaires de cordée pour la semaine. Camille, Olivier, Mathieu, Arnaud et Romain m’attendent de pied ferme.
Nous faisons rapidement connaissance et élaborons le programme de la semaine en fonction de la météo et du passé en montagne de chacun. Puis chacun complète sont matériel pour la semaine auprès d’Anne.
Nous passons le reste de la journée au site d’escalade de Rocher Baron pour s’initier à l’escalade, en second puis en tête, découvrir les différents encordements ainsi que les nœuds. Tous découvriront aussi comment descendre en rappel en sécurité.
J2 :
Montée sans encombre au refuge du Glacier Blanc. Après un pique nique perturbé par la pluie, le ciel se dégage et nous laisse faire une école de neige et réviser les encordements. Le retour des gouttes nous pousse à rejoindre le refuge pour préparer la course du lendemain ainsi que de faire un peu de cartographie.
J3 :
Réveil matinal, puis départ en direction du Pic d’Arsine. La couverture nuageuse nous fait décider de ne pas atteindre le sommet et nous empruntons une arête rocheuse pour rejoindre le Pic du Glacier Blanc sous un franc soleil après la dissipation des nuages. Nous poursuivons l’arête NW pour atteindre un rappel qui nous dépose sur la neige et nous atteignons le refuge des Ecrins. La pause pique nique est bien nécessaire pour reprendre des forces ! Pendant que certains pratiques la sieste, d’autres s’initient à la confection de corps morts et de mouflage.
J4 :
2nd réveil matinal mais tout le groupe est en forme. L’antécime de Roche Faurio est rapidement atteinte tout en profitant du lever du soleil sur la Barre et le Dôme des Ecrins. Nous poursuivons l’arête rocheuse jusqu’au sommet où nous profitons de la magnifique vue. Enfin nous rejoignons le Pré de Madame Carle en profitant d’un petit stop repas au refuge du Glacier Blanc.
J5 :
Nouvelle journée à Rocher Baron. Après une brève présentation des pitons, coinceurs mécaniques et cablés, nous abordons la confection des relais. Tout le monde a les connaissances nécessaires  pour qu’on se lance dans une voie d’escalade de plusieurs longueurs puis descente en rappels. Après le repas tardif c’est sur des questions techniques diverses entre sieste et sérieux que la journée s’est terminée.

Merci à Camille, Olivier, Mathieu, Arnaud et Romain pour cette très bonne semaine en montagne.

Evolution Ecrins 07/13 Arnaud Humbert



Stage Evolution Ecrins du 15 au 19 juillet 2013

Deux Jean-Louis sur un stage avec cinq protagonistes, c'est rare. Quand en plus ils formeront une cordée efficace et joyeuse durant toute la semaine, c'est une vraie chance. Pour compléter cette équipe, nous avons Violette et Laurent ainsi qu'Arnaud, le guide.
Nous avons passé une semaine de montagne digne des Ecrins : heureuse et sauvage. La météo s'annonce belle, nos apprentis alpinistes sont motivés, alors autant s'immerger pour une semaine complète entre neige, glace et rocher.
Lundi, on revoit les fondamentaux en rocher. Cela fait plaisirs, la triangulation d'un relai n'est un mystère pour personne, on passe en revu une bonne partie du répertoire des manips rocheuse et me voila rassuré pour la suite de la semaine : ce groupe tient bien la route, on va pouvoir faire de belles choses. Du coup : montée au refuge du glacier blanc dans la foulée.
Mardi, levés avec le soleil et direction l'arête sud de la pointe Sézanne. Approche courte, quasiment 200 mètre d'escalade au soleil et moins de 5 points en place. De quoi mettre en pratique l'assurage sur friends et becquets et la confection des relais. Une première journée de montagne au soleil qui finira sur les névés au dessus du glacier blanc afin de perfectionner un peu les techniques de ramasse particulièrement sollicitées cette année avec l'enneigement abondant.
Mercredi, direction la mythique arête des Cinéastes. Il parait que c'est beau, confirmation c'est superbe. De très beaux moments ce jour là, une journée entre soleil et nuage qui a ravie l'équipe. Bravo à Jean-Louis le jeune d'avoir tout fait en leader afin de préserver son guide pendant que Jean-Louis le grand et Violette feront cordée ensemble et grimperont en réversible. Laurent n’aura pas été de la partie ce jour là, malade il sera resté au refuge.
Jeudi, la fatigue se fait un peu sentir, la journée est annoncée avec peu de soleil et des orages en fin de journée. C'est un temps idéal pour une bonne école de glace et mettre en pratique le secours en crevasse. Le glacier blanc est parfait pour les exercices de cramponnage cette année, tout le registre y passe, nos alpinistes font même leur premier rappel sur lunule sèche pour ponctuer un parcours d'application. L'après midi, direction une belle crevasse cornichée pour prendre conscience des difficultés à mettre en œuvre un mouflage efficace. Objectif réussi, chacun aura bien compris qu'un glacier est un terrain de jeu magnifique mais qu'il ne faut pas prendre à la légère. C'est soulagés que Violette et Laurent sortiront de leur crevasse... Ensuite montée rapide au refuge des Ecrins, l'orage arrive peu après.
Vendredi, levé à quatre heures dans le brouillard, retour au lit. Six heure trente, la météo laisse présager quelques éclaircies, alors on se motive pour la voie normale de la Roche Emile Pic. Arrivé en vue du col Emile Pic, on remarque un couloir qui remonte en direction du pic. Pas de topo, mais pourquoi pas allez voir. Quoi de plus formateur que de partir à l'aventure. On forme une dernière fois la cordée des Jean-Louis, Violette, Laurent et Arnaud font cordée ensemble. Une belle aventure, du suspense, une première expérience du mixte pour certain et le soulagement quand nous sommes  finalement sortis sur l'arête pas très loin du sommet. Suivra une descente complexe qui a rappelé à chacun que la course n'est terminée qu'une fois en bas.

Merci à tous pour cette belle semaine ensemble. Très complète au niveau montagne sans aucun doute, mais surtout une très belle aventure humaine.
Le guide, Arnaud

8 juil. 2013

Evolution Mont-Blanc 07/13 Pierrick Keller

Avec l'aimable autorisation de Gaëtan B pour les photos et les commentaires : "Pour une première dans le massif du Mont Blanc, une semaine magnifique, bien qu'éprouvante physiquement." " Depuis le refuge Torino on a fait les Aiguilles Marbrées et La Tour Ronde par le couloir Gervasutti. Depuis le refuge du Couvercle c'est la Pointe des Papillons (à coté de l'Aiguille de Savoie). Le guide qui nous encadrait, c'était Pierrick Keller."